L’Obsolescence programmée crée-t-elle de la richesse ?

Idée reçue : Si on casse une vitre, cela créé de la richesse car on fait appel à un vitrier (on soutient de l’emploi) et  l’argent circule. ———> FAUX !

L’obsolescence programmée ne crée aucune richesse, aucun emploi. Elle appauvrit le consommateur.

En tous cas c’est ce que tend à démontrer Frédéric Bastiat avec « la vitre cassée ».

Résumé :

BastiatJacques Bonhomme se fait casser une vitre. Cependant l’argent qu’il aura dépensé pour la réparation de sa vitre ne le sera pas consacré à autre chose. Donc cet argent enrichit l’industrie de la vitre au dépend d’une autre (industrie de la chaussure par exemple).

L’industrie n’a donc aucun intérêt en général pour que la vitre se casse ou ne se casse pas.

En revanche pour Jacques :

  • dans le cas ou la vitre est cassée, Jacques ne dispose de rien d’autre qu’une nouvelle vitre. Donc l’équivalent de ce qu’il possédait avant.
  • dans le cas ou la vitre n’est pas cassée, Jacques disposera de sa vitre ET d’une paire de chaussure.

Donc, la société perd la valeur des objets inutilement détruits.

Sources :

Le livre « Maudit argent! de Frédéric Bastiat »

La vidéo de « ma ferme autonome 2″ :